Accueil > Soutenance > Rédiger sa thèse dans une langue étrangère

Rédiger sa thèse dans une langue étrangère

Conditions de recevabilité pour une rédaction en langue étrangère

La langue de rédaction peut être l’anglais ou l’allemand, et dans le cadre d’une convention de cotutelle de thèse toute autre langue est possible à condition que cela soit spécifié dans la convention.

Dans le cas d’une thèse dirigée par un directeur de thèse en France uniquement, la rédaction dans une langue autre que le français devra avoir obtenu l’accord du directeur de l’école doctorale (faire une demande co-signée par le DT et le doctorant sur le modèle ci-dessous).

Dans tous les cas :
- le manuscrit devra être accompagné d’un résumé en langue française d’un volume de 10 % du manuscrit.
- tous les membre du jury certifient lire et comprendre la langue de rédaction et de soutenance.

7 mai 2013